Disque intimiste, rêvé mille fois, dénudé sans jamais céder aux tentations d’un exhibitionnisme complet qui dénoterait dans l’oeuvre de Nick Cave, The Boatman’s call est le disque le plus nocturne et le plus personnel d’un songwriter qu’on n’avait jamais cru aussi précieux.

Emmanuel Tellier – Les Inrock (04/03/1997)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.